Tribulations d'une wonder-mam solo

05 décembre 2016

#60 News fraîches et moins fraîches

En avant !!

 

Ouh là, mais je vous ai un peu abandonnés mes lecteurs :-(

Mes pauvres, là il va falloir que je condense les données, et ça, c'est un exercice difficile pour moi vous savez.

Allé, stop le blabla d'introduction, passons au sujet. Enfin plutôt LES sujets !

 

Number one : mon régime

A l'heure actuelle où je vous parle, je suis tout juste passée sous la barre des 60 kilos : 59,9kg. Soit un total de 12kg de perdus, rien que ça.

Récap : poids de départ 71,8kg le 1e août 2016.

Merci le Dr Cohen et son rééquilibrage, merci le groupe d'entraide facebook qui m'a aidé à rester motivée. Et je le suis encore ! Je fais quelques écarts, mais je garde le plan de l'équilibre dans ma tête. Pesée une fois par semaine, sport 2 à 3 fois par semaine. 

Je suis passée de la taille 42-44 à un petit 38. A moi les slims et les petits hauts taille S ;-)

2016-09-22 08

Perso, je me sens tellement mieux, tellement légère et plus jolie...C'est franchement motivant.

Première victoire 2016 : je me trouve jolie.

 

 

Number two : mes amours

J'ai donc dit adieu à Monsieur Poney, et j'ai renoué avec mon guitariste (voir article précédent, mais je ne sais plus lequel). Vous savez mon guitariste avec qui j'avais tant d'espoirs, mais qui au final m'avait déçue par son manque d'assurance et son côté hyper pot-de-colle !!! (j'en connais qui vont me dire "tu vois je te l'avais dit qu'il fallait lui donner sa chance !!!")

Bon ben on a fait quelques soirées ensemble, en amis et puis...boum. Voilà.

Il me connaît bien donc ne m'envahit pas, il me motive, m'inspire, me calme, me détend. Avec lui je me sens posée, beaucoup plus sage. Et ça, ça ne fait pas de mal à mon esprit de fofolle parfois survoltée.

Les petites choses qui ont pu m'agacer, je les lui ai dites. Comme ça, c'est fait. 

Non mais c'est vrai que vraiment, passer 15mn à s'embrasser à un arrêt de bus, c'est pas mon truc quoi.

Tout comme les dread locks sous les aisselles...

Enfin tout ça, c'est du passé, et heureusement lol. (il ne me reste plus que la question du déodorant inexistant à aborder mais c'est délicat...)

Nous vivons le parfait amour à l'heure actuelle. Je l'aime, il m'aime, ses amis m'adorent, bref, tout va bien.

2016-10-18 16

D'ailleurs nous partons à Amsterdam en février. J'en avais envie, je lui ai proposé, il a été très surpris, mais il a dit oui !

Par contre, lui, au resto, c'est moitié-moitié...Ca me laisse un peu perplexe, mais bon, pourquoi pas ! Ô monde moderne, ô femme qui s'assume...mouais bon.

2e victoire 2016 : je me pose enfin !

 

Number three : ma voiture

Imaginez, vous avez une 106 pourrie dénichée à l'arrache après votre séparation parce qu'il vous fallait un véhicule pas cher.

Imaginez qu'avec ce véhicule, vous prenez l'eau à l'intérieur quand vous roulez dans une flaque, imaginez que les vitesses craquent (et que ça s'entends de dehors), que le volant se désagrège, que la moisissure envahit vos sièges, que la peinture s'écaille, que vous devez remettre de l'huile moteur tous les 3 jours et que la seule clim que vous ayez soit les deux vitres de devant car c'est une trois portes...Imaginez qu'au-dessus de 90km/h le volant semble s'envoler et que la discussion n'est plus audible.

Eh ben maintenant, imaginez qu'en débauchant, vous retrouviez votre tas de ferraille épave sur le parking de votre boîte... Imaginez qu'un mec a fait un malaise au volant, et est venu percuter VOTRE véhicule sur les 300 présents sur le parking...

2016-10-07 18

Je crois que la probabilité était la même que celle de gagner au loto !

Eh bien ça m'est arrivé.

Ok, j'ai du faire un crédit...Mais !

Al'heure actuelle, je roule dans une voiture confortable, isolée, direction assitée, sécure, 5 portes, clim...

Je roule en Corsa D. Et j'ai un ordinateur de bord ! Oui !

2016-10-20 14

Du grand luxe pour moi. Un plaisir de conduire. Vraiment, ça change la vie.

3e victoire 2016 : j'ai une voiture d'adulte responsable !

 

Number four : ma passion 

Régulièrement (enfin presque), je publie des articles de cuisine sur des desserts que je réalise.

La pâtisserie m'a aidée à sortir de ma grotte et de mon mal-être. Pâtisser me procure un sentiment de détente, de concentration et de plaisir. Que du positif.

Qu'est-ce que j'aime passer des heures dans ma cuisine à pétrir, pocher, glacer, peser, mesurer et sentir les douces effluves envahir l'appartement...

Mais j'étais frustrée de ne pas pratiquer davantage.

Sur Facebook, je cherchais un moyen de créer une page pour pouvoir vendre mes pâtisseries afin d'en faire plus régulièrement.

Et là...un petit encart sur le côté m'a signalé un groupe qui pourrait m'intéresser.

"CAP Pâtisserie en candidat libre 2017"

Ohhh...Tiens tiens !

Mon chéri qui était là m'a dit qu'il me voyait tout à fait là-dedans et que je devrais le tenter.

Un moment d'hésitation, court certes, et me voilà sur le site du Rectorat pour faire ma pré-inscription. C'était l'avant-dernier jour avant la clôture.

Un signe du destin !

Je me suis donc inscrite sur le groupe Facebook du CAP Pâtissier en candidat libre, et je passe désormais mon temps sur les fiches techniques des années passées, à m'entraîner aux pâtes feuilletées, brioches, croissants, tartes, charlottes, éclairs en tout genre, et j'en passe !

Camera Uploads3

C'est malgré tout, hyper difficile ! Allier boulot, maison, enfant et préparation du CAP, c'est pas gagné. Mais comme je dis, si ce n'est pas pour cette année, ce sera pour l'année d'après ;-)

Sur le groupe Facebook, les admins corrigent nos réalisations en nous indiquant ce qui va ou ne va pas. C'est plein de conseils, c'est vraiment sympa. C'est motivant cette entraide entre candidats libres.

La semaine dernière, j'ai eu un patient en salle de réveil. Un pâtissier ! Oui oui ! Je lui ai parlé de mon projet, juste comme ça pour discuter et là...J'apprends qu'il est membre du jury pour le CAP, et qu'il forme en parallèle des adultes en reconversion professionnelle qui passent le diplôme.

Ben ça alors !!!!

Il m'a donc proposé son aide, et son numéro de téléphone que j'ai noté scrupuleusement. Je le rappelle demain.

(La roue a bien tourné pour moi !)

4e victoire 2016 : je concrétise.

 

En plus de tout ça, j'aurai pu aussi vous parler du fait que j'ai réanimé une mamie ayant sombré dans le coma en plein restaurant, que mon proprio a entièrement rénové la toiture de la résidence (fuites d'eau dans le salon lorsqu'il pleuvait...), que j'ai fait malgré tout une demande de logement social (merde, j'y ai droit hein !) via le 1% patronal et qui a été acceptée, que grâce à mon emprunt, j'ai soldé pas mal de dettes et que je ne suis plus à découvert, que j'ai adopté une petite chatte de 2 mois qui rend mon fils fou de joie...(Mila de son petit nom)

2016-09-12 16

Bref, comme m'a dit ma collègue : "la roue a vraiment tourné pour toi Julie".

J'ai logiquement rajouté "il était temps", et "pourvu que ça dure" 

;-)

Bonne soirée positive mes lectrices !!! A très vite

victoire_lettrage-gros_gif_640x860_q85

 

Posté par wondermamsolo33 à 22:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 octobre 2016

#59 Des news de mon régime !

Ne rien lâcher

 

Coucou tout le monde !

Avez-vous lu les articles #52 et #53 de mon blog ?

Si oui, vous savez donc que j'ai entamé un rééquilibrage alimentaire !

Sinon, eh bien je vous le dis ;-)

Depuis le 1e août, le Dr Cohen et son programme à 1400 calories font partie de ma nouvelle vie. 

J'ai commencé mon réequilibrage à 71,8Kg. Autant dire que c'est (c'était !!!) mon poids le plus haut depuis des lustres ! Avec mon 1,63m, mon IMC s'est sacrément mis dans le rouge. Mes affaires me serraient, même le 42 qui d'habitude est plutôt à l'aise, là, ça ne passait plus. Donc, urgence, j'ai commencé le programme et je me suis inscrite sur un groupe dédié au régime Cohen sur Facebook. 

Sur ce groupe, les filles s'entraident, postent des photos de leur repas pour montrer l'exemple, certaines (dont moi, beaucoup), posent des questions et tous les samedi, c'est PO, la Pesée Officielle. 

C'est motivant, et franchement, j'y fais de belles rencontres !

Au 1e août, je m'étais fixé 3 objectifs. Et comme moi non plus je ne les ai plus en tête, j'ai fait un copier-coller de l'article !

"Donc voici le plan :

1- Repasser rapido sous le 70 ( 1 semaine et ce sera bon, si, si !)

2- Atteindre le 65 ( 3-4 semaines senviron) pour repasser dans la catégorie "Corpulence normale"

3- Si possible...perdre 10kg. Donc atteindre le 61,8. (mais passer sous la barre des 60 serait la cerise sur le haricot vert !!)"

Bilan : vous voulez savoir heiiiin...

How-To-Lose-8-Kgs-Weight-In-7-Days

Hahaaa...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Objectif 1 : repasser sous le 70 -> FAIT

Objectif 2 : atteindre le 65 et repasser en "poids normal" sur l'IMC -> FAIT

Oui, oui !

L'objectif 3 n'est pas encore atteint. Mais...il n'est pas si loin.

Bon, je vous dis ?

Poids de départ 71,8 -> Poids à ce jour 63,9.

(Vous pouvez arrêter les applaudissements merci.)

Me voilà donc délestée de (quasiment) 8 kilos !

Je dis au revoir aux tailles 42 et 44. Et je salue chaleureusement la taille 40 (pour le bas, car pour le haut je suis en 38 !)

Côté mensurations, c'est du lourd.

-2cm de bras

-8cm de poitrine

-10cm de taille

-7cm de hanches

-5cm de cuisses

-1cm de mollet

Ca change la vie. C'est juste magnifique. Une grande victoire pour moi.

Au boulot, je rentre désormais dans les tenues taille S sans craquer le pantalon.

Mes proches me regardent avec envie.

Mes collègues me poussent à la tentation pour tester ma volonté (évidemment, mais je ne cède pas).

Mon attitude envers les gens a changé. Ma façon de m'habiller aussi. Tout comme mes menus. Je suis devenue miss légumes !! Et fini les desserts gras du self, maintenant c'est fruit et yaourt 0% ! 

Je sors, je vais au restaurant, je bois l'apéro de temps en temps, je fais la fête, je cuisine...Et avec tout ça, j'y arrive.

Mais tout n'est pas rose tous les jours. Le mois de septembre a été très difficile sur la balance car je suis arrivée à un pallier à 66kg. 1 mois sans perdre ni prendre 1 gramme. Me peser était devenu une obsession limite psychiatrique ! Mais grâce au groupe, j'ai tenu, je n'ai rien lâché, et finalement, hop, la descente s'est remise en marche...au bout d'un mois quand même !

Je me suis également mise au sport. Je relève un défi fitness de 30 jours. C'est-à-dire que tous les jours, j'ai des mouvements à faire (merci les courbatures). Squats, fente, pont, gainage...Enfin, c'est plutôt de la torture !!! Mais c'est pour vous dire que mon mode de vie a changé complètement.

J'essaie d'augmenter ma consommation de bio et me penche très sérieusement sur la Healthy Food !! Vous savez ces aliments magiques qui sont bons pour la santé !! Les graines, le quinoa, les flocons d'avoine et j'en passe ! Eh bien là, dans CE magazine consacré à la food-santé, on trouve des recettes trop bonnes pour notre palais et notre petit corps !! ouiii !!! (d'ailleurs je vous conseille vivement le magazine Vital Food de ce mois-ci, c'est une tuerie !).

catalog-cover

Bon par contre je fume toujours...Mais chaque chose en son temps.

Tout vient à point à qui sait attendre ;-)

Bonne journée les girls !

 

Posté par wondermamsolo33 à 08:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

05 octobre 2016

#58 Non+Oui=Non (dernière partie)

Me revoilà avec la suite et...presque fin de mon histoire avec Monsieur Poney.

La descente

Ehhh ouiii...Nous amorçons la descente...Accrochez vos ceintures !

I-Grande-10237-plaque-symbole-escalier-de-descente

Vous en avez eu un petit aperçu au mois d'août lorsqu'il est venu habiter avec moi pendant tous le mois.

Là, ses défauts ont pris beaucoup trop d'ampleur.

Il n'y avait plus que du négatif à mes yeux.

Ma déclaration d'amour a pris un mauvais tournant. Et les raisons sont multiples !!! Je ne suis pas une fille difficile, je demande juste le minimum et quelques règles de base en terme de savoir-vivre...

1- Sa voix et sa façon de me parler

Non, sa voix, je ne la supportait plus. Et il accentuait ce côté nasillard lorsqu'il prenait une moue boudeuse. Plus je l'entendais, et plus je me disais que la voix du mec de la pub Leclerc est plus agréable. Je n'ai jamais entendu quelqu'un avec une voix aussi désagréable. C'est peu de chose, oui, mais ça prend de l'ampleur lorsque les défauts se montrent au grand jour. Il a aussi cette manie de parler de lui et de moi à la 3e personne : "elle va bien ?" "chouchou il t'aime tu sais". Oui, ouiii....C'est vraiment étrange.

2- Ses habitudes ancrées

Ou comment mettre un mec hors de lui s'il ne trouve pas de Brie "de Meaux", de pain "pas trop cuit", de limonade en bouteille en verre, ou de café Fortissimo !!! Ca, c'est un comportement qui m'agace au plus haut point. S'énerver pour si peu ! Franchement, il faut apprendre à relativiser mec !! Un peu de changement ne tue pas...

Comme une fois où il a eu envie de pâtes bolognaise...Tout excité, il a fait sa liste à haute voix pour me dire ce qu'il va falloir acheter, aussi content qu'un enfant qui fait sa liste au Père Noël !!! "alors, euuuuh, pour faire des boooonnes pâtes bolognaise, il faut euhhhh, de la viande !!! Oui, du boeuf, j'aime le boeuf ! Et...du râpé !!! Mais du rapé qui fond hein ! euuuuuh, des tomates aussi, mais sans pépins ! sinon j'aime pas..c'est dégueulasse."

Oui bon calme toi c'est que des pâtes bolo quoi...

J'ai donc préparé les fameuses pâtes tant excitantes, et là, j'ai eu envie de rajouter des poivrons pour faire un peu plus de légumes.

Et comme il guettait avec impatience la préparation de son super festin, il s'est aperçu du rajout...

Et là...il a fait une tête...ou plutôt une grimace souriante ! Le genre de truc qui ne ressemble à rien, un sourire avec la langue dehors serrée entre les dents (je suis sûre que vous êtes en train d'essayer lol !!!)

Oui, c'est moche, et stupide. C'est nul et enfantin.

 "c'est bon ça va pas te boucher l'arrière-train !!!" (je vous le retranscrit en version soft !) pfff.

Il a également de nombreuses routines bien définies qui ne changent JA-MAIS. Le samedi matin, c'est café au café Richard. A la plage, c'est au lac puis panini-nutella. Le dimanche c'est marché à tel endroit. Pas un autre. Et les produits sont définis d'avance : un poulet ici, pas là-bas, des rillettes ici, pas là-bas etc.

3- Son gaspillage...Autres habitudes pénibles qui m'agacent :

->Ne jamais manger le "trottoir"du pain. Oui, moi non plus je ne connaissais pas ce terme-là. En fait, le "trottoir" pour lui, c'est toute la partie inférieure d'un pain ou d'une brioche, d'un gâteau, d'une tarte...Bref, c'est tout ce qui est en contact avec la plaque du four.

Ainsi, j'ai retrouvé des baguettes entières mangées qu'en haut, idem pour les brioches, les gâteaux... Sa seule réponse était "mais chouchouuu, tu sais que j'aime pas le trottoir, c'est dégueulasse" ! Un gaspillage sans nom. Moi qui prône le zéro déchet. Là, je bouillais sérieusement.

-> Jeter s'il n'aime pas. Un jour également, il a voulu acheter des gâteaux. Il avait choisi des trucs au Nutella ( des B-ready je crois...). A peine arrivés chez moi qu'il avait déballé le paquet. Il croque dedans et là, une moue de dégoût est apparue. Je lui ai demandé ce qu'il y avait, et là, presque à vomir et recracher ce qu'il avait dans la bouche : "j'aime paaaas chouchouuuu".

 

(Non mais j'hallucine !!!!)

Il a tout jeté.

OUI, il a TOUT jeté !!! Gateau, gateauX, et boîte !!! "Mais ça sert à rien de garder je vais pas le manger c'est infecte !!!"

Putain de merde !!!

Idem au resto asiatique. Il a fait un scandale auprès des serveurs parce qu'il n'y avait pas la "sauce au sucre" (c'est lui qui l'appelle comme ça, mais sinon c'est de la sauce soja sucrée, point barre) dans sa salade thaïlandaise.

Devant le refus des serveurs de lui échanger son plat contre un autre, il a pris autre chose et a jeté la salade. J'en étais malade !! Quelle honte...

4- Son attitude au lit

On entame-là un sujet assez perso, mais...Ca fait partie des choses qui m'agacent alors je vais quand même en parler ! (promis, les mineurs peuvent lire !)

Ce mec est très, très demandeur de câlins sous la couette. Au début, j'aimais bien ce côté très viril un peu "brut de pomme". Pas de chichis, ni de gnangnans, c'était direct.

Il y avait bien quelques défauts, mais avec le temps, je me disais que l'on finirait par être en phase...

Le problème....c'est que ce mec est à l'écoute et à la recherche de SON plaisir, et pas du mien. Et je pense que son côté rural ne lui a pas enseigné le respect de la femme dans les moments d'intimité. Moi je le verrai bien dans une étable, traînant une femme par les cheveux en prenant l'accent de la campagne et disant "allé vient Marie, on va baiser !!!", et hop hop hop, vite fait, la Marie elle a rien senti, elle en restera ébouriffée, sur sa faim, mais lui il est content !

Bon, ben là, c'est presque pareil. Quand monsieur a envie d'un petit plaisir que seule moi puisse lui offrir, il me le fait bien comprendre en m'appuyant sur la tête !!! (euh non je ne suis pas un buzzer).

Donc là, inutile de vous dire que ça me bloque, ça m'agace, qu'un film de femme soumise passe dans ma tête, idem avec la Révolution Française et les décapités, et que je n'ai qu'une envie : me rhabiller et l'éjecter de mon lit à coup de pieds au derrière (voire devant aussi).

"elle m'aide pas la mienne" (oui, toujours la 3e personne pour me parler !)

Hein ??? J'hallucine GRAVE !

"ah désolée, mais j'ai toujours dit à mon fils que quand on demande on n'a pas !" (je vais t'apprendre la vie moi !!!)

le sujet est clos (mais j'ai d'autres défauts à vous dévoiler !!! oui oui).

5- Son égoïsme

Cet homme est le dernier d'une looongue fratrie. Autant dire qu'il a toujours été le plus choyé, et le plus gâté. Ce qui se ressent à l'heure actuelle d'ailleurs.

Pour exemple : un jour, j'écoutais un CD sur mon ordinateur. Il rentre du boulot, éteint mon PC, allume la télé et se met à regarder ses courses de chevaux, tranquillement assis sur le canapé.

WHAT THE FUCK ????!!! Ca va bien sinon ? T'as pas l'impression d'être chez moi là ? -> "ah ben ça y est, la mienne a le con"

Même chose pour les oreillers. Dans mon lit il y a 2 oreillers neufs et bien gonflés, et 2 oreillers vieux et plats.

Un soir, je me couche, et je remarque dans la pénombre que ma tête est bien plus basse que la sienne...

Au matin, je me suis rendue compte qu'il s'était pris les deux oreillers neufs, et m'avait mis les vieux à ma place (oui parce que monsieur a sa place !!).

Gonflé le type ! Genre ça fait 10 ans qu'on est ensemble. Enfin non, parce que même après 10 ans, c'est pas le genre de truc d'égoïste que je me serai permis de faire !

La finalité

A l'heure actuelle, je n'ai toujours pas rompu. 

D'après mes amies, je fais tout pour saboter la relation et faire en sorte qu'il parte de lui-même. Il est vrai. Je n'aime pas blesser les gens. Surtout qu'il a un bon fond, mais honnêtement, il y a une grande incompatibilité !!!

Ses demandes de câlins insistantes sont souvent accueillies par un refus de ma part. Ce qui provoque en lui une immense contrariété avec sauts dans le lit pour me tourner le dos. Un jour, il a même failli partir. (moi "ah ouais mais en fait tu n'es venu rien que pour ça !!!"). Ceci dit, j'aurais bien aimé qu'il parte effectivement.

Je ne lui envoie plus de messages. 

Je ne l'appelle plus. 

La dernière fois qu'il m'a demandé s'il me manquait pendant la semaine où j'avais mon fils, je lui ai répondu que non, car j'étais à 300% avec mon titou.

Il faut que je lui dise. Tant pis, mais ça évitera de le faire miroiter. Visiblement, malgré mon éloignement, il ne comprend pas.

Voilà...C'était la fin de mon histoire avec Monsieur Poney !

Je suis curieuse d'avoir vos avis tiens ! A vos claviers please ;-)

 

 

 

Posté par wondermamsolo33 à 11:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2016

#57 Non+Oui=Non (1e partie sur deux)

Trop c'est trop

 

Aujourd'hui c'est un article consacré au "chéri"....Enfin ce qu'il en reste !

J'ai beaucoup de choses à raconter, alors accrochez-vous ;-)

Le commencement

C'est vrai que vous ne savez toujours pas qui est ce chéri mystère...

Il s'agit (s'agissait ??) de ce cher...Monsieur Poney lol !! (article #42 Surfer sur la vague hormonale)

Oui, oui, celui-là même que j'ai rencontré sur un site de rencontre, c'était d'ailleurs ma première (et stressante) rencontre après 6 mois de réclusion dans ma grotte.

Je me rappelle très bien de cette première soirée avec lui. 

Je n'avais pas eu le déclic, mais je lui avais trouvé un petit charme néanmoins. Simple, avenant, viril, mais trop..."rural"avec une voix de canard franchement nasillarde pas très agréable, dans le style "rhume carabiné". Pas glam. Et ça tue un peu. Mais bon ! Je n'allais pas faire ma difficile.

A la fin de la soirée, lorsque son comportement a montré un réel intérêt pour moi, je lui avais avoué que je n'avais pas eu le petit "truc" qui fait QUE.

Il m'avait répondu quelque chose qui m'a énormément touchée :

"J'ai bien compris que je n'étais pas ton style, mais toi tu me plaîs donc j'aimerai qu'on se revoit. Tu décides si tu veux bien me revoir, et moi je prendrai le temps que tu auras à m'accorder."

J'avais vraiment été agréablement surprise par cette phrase très humble et je me suis dit que cet homme avait des qualités indéniables...

Donc après avoir passé la nuit ensemble (feu d'artifice après 6 mois d'abstinence lol), j'avais décidé de le revoir très prochainement parce que quelque chose m'avait plu en lui (et peut-être aussi sous l'effet des hormones en effervescence...)

Il savait que je poursuivais mes recherches sur le site de rencontre. C'était notre marché : continuer de passer du bon temps en attendant que je trouve quelqu'un qui ferait chavirer mon petit coeur.

Nous avons passé beaucoup de temps ensemble et toujours de très bonnes soirées. Adorant manger au restaurant, et moi aussi, nous nous y rendions régulièrement, quasiment 3 fois par semaine !!! J'ai donc découvert tout un tas de petits restaurants de campagne (il n'aime pas la ville...)

Je n'ai jamais réglé la note. Même en insistant, il me disais toujours "la prochaine fois". Et la prochaine fois il me disait la même chose.

Un jour j'ai tendu ma carte bleue en même temps que ses billets, mais la serveuse a pris le liquide, pas ma carte.

Pour ça, rien à dire, il n'est vraiment pas radin ! Mais ceci-dit, je déteste me faire "entretenir" ! Je suis une femme libre, majeure et salariée que diable !!! Et puis je n'aime pas trop cette image de l'homme qui paye tout le temps. Ca donne l'impression qu'il attend quelque chose en retour...Vous voyez ??

Bref, un soir, au resto, il a abordé le sujet délicat de notre "relation".

Il m'a demandé (en se tortillant nerveusement) comment se passaient mes recherches amoureuses sur le site, conscient que je n'avais pas jeté mon dévolu sur lui et que tout pouvait s'arrêter en un clic. Mais c'était notre deal. Depuis le début je l'avais prévenu que je continuerai mes recherches, et il avait accpeté de jouer le jeu.

Il a poursuivi en me demandant de le prévenir si je couchais avec un autre, et que lorsque cela se produirait, nous arrêterions de nous voir et de passer les nuits ensemble. 

Là...j'ai eu un déclic. Ca m'a fait de la peine. Je n'avais pas envie qu'il s'en aille, je n'avais pas envie de lui faire de mal et je n'avais pas envie de ne plus le voir.

Il se passait donc quelque chose. C'était clair. Je tenais à lui.

La déclaration

Plusieurs jours passèrent et on se voyait de plus en plus souvent. 

Lorsque j'étais avec lui, j'étais attachée, et j'avais envie qu'il reste avec moi. J'avais même très envie de lui dire "je t'aime".

Etrange pourtant car il n'y avait pas de réel battement de coeur. Pas de papillons dans le ventre. J'étais juste bien avec lui.

Comment expliquer...Je ne cherchais pas à lui plaire, j'étais naturelle, fofolle, je pouvais laisser s'exprimer mes délires, et lui, ça lui plaisait encore plus.

Je crois que j'ai aimé ce côté "pas prise de tête" avec lui. Même si je me mettais à chanter faux à tue-tête dans la voiture, ça le faisait rire. 

Tout était si simple, si facile. Même la routine était agréable....enfin, au début ! (oui oui la routine a bien eu lieu).

On allait faire nos courses ensemble, nos enfants se sont rencontrés, ont joué ensemble (et nous on se cachait pour se faire des bisous lol).

Un soir, j'ai fini par lui dire.

"Je t'aime". Je le pensais sincèrement. J'étais si bien...

...Il m'a enlacée très longtemps. Et me l'a dit en retour.

Fin de la première partie...

 

2758103_orig

 

 

Posté par wondermamsolo33 à 22:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

08 septembre 2016

#56 Retrouvailles mère/fils :-D

Revivre

 

C'est vraiment ça, le mot : REVIVRE

Le dimanche, jour où je devais retrouver mon doudou après 1 mois, j'ai été complètement exécrable avec le chéri.

Lui insistait pour passer son temps sous la couette avec moi. Pour lui, c'était un jour normal, voire un peu déprimant parce que le mini homme de ma vie allait venir prendre sa place à mes côtés. Du coup, il est resté planté sur le canapé devant sa chaîne Equidia à regarder ses courses de chevaux teeeeellement passionnantes...En plant...

Moi je tournais en rond comme un lion en cage, préparant le retour de mon fils avec une énergie de Dingue. La tornade, c'était moi !

"écoute, j'ai plein de trucs à faire là !"

Les courses, le nettoyage de sa chambre à fond, sortir ses jouets, changer les draps du lit etc.

J'avais envie d'être seule avec mon impatience. 

Et non pas devoir faire la conversation avec un mec qui ne pense qu'à son...hum.

J'étais en mode maman poule puissance 1000. 

Je regardais mon téléphone toutes les 10mn pour être sûre que je n'avais pas raté une information capitale sur l'heure d'arrivée de mon petit amour. 

Et le chéri, lui...Essayait de trouver 1001 astuces pour assouvir ses envies.

  1. Une sieste ? "non, non, je suis pas fatiguée" (et puis je sais ce qu'il sous-entend par-là), donc j'esquive.
  2. Viens t'allonger contre moi sur le canapé !? "nooooon, j'ai pas envie de m'allonger (bordel de mer.. il va me foutre la paix oui ???)".

Je n'avais pas envie, point barre. Il n'était plus ma priorité. J'avais d'autres préoccupations en tête.

Et puis tout ce temps passé sous le même toit n'a pas joué en sa faveur. Plus les jours passaient, plus je lui trouvait des défauts réellement insupportables, mais bref, ça je vous le raconterai plus tard (prochain article #57 en cours d'écriture intitulé : non-oui-non).

A 19h, lassé de me voir tournoyer, tourmentée et se sentant délaissé, il m'annonce qu'il va rentrer chez lui car je ne lui ai quasiment pas adressé la parole de toute la journée.

(eh ben c'est pas trop tôt !!!)

Cruel mais vrai, il m'a énervée plus qu'autre chose avec ses demandes incessantes d'attention, alors qu'il savait très bien que je mourrai d'impatience de retrouver mon loulou, eh bien non, lui, comme d'hab, pensait au plaisir de sa petite personne.

Parfois, certaines personnes comprennent vite lorsqu'elles doivent s'éclipser. Lui, non.

La lumière ne s'est pas allumée dans sa tête et il a tenté jusqu'au bout d'obtenir ce qu'il voulait, malgré mon comportement qui faisait bien comprendre que là, il fallait me (foutre la paix)laisser seule.

Visiblement, l'analyse comportementale n'étant pas son fort, la prochaine fois je dirai clairement les choses, même si cela doit lui faire de la peine. Parce que au final, je lui en ai fait quand même en l'ignorant toute la journée. Et moi de mon côté, plus les heures passaient, plus il m'agaçait. Donc, vraiment, cela n'a pas joué en sa faveur ! 

Il est donc rentré chez lui.

J'ai également poussé un soupir de soulagement.

 

22h

J'entends la voiture du père de mon fils se garer. Mon coeur battait la chamade. Ca y est, j'allais retrouver la chair de ma chair !!!!

Tout était prêt.

La porte s'ouvre et mon fils se jette dans mes bras !

Soulagement, il m'aime toujours, il s'est souvenu qu'il avait une mère (oui, oui j'en ai douté...).

"Mamaaaaaaan !!!!"

"Doudouuuuuuuu !!!"

Oh que c'est beau...Son odeur de bébé, ses petites mains, son petit corps...Je l'aime tellement. Il m'a tellement manqué.

Je l'ai trouvé grandi. Sa voix a changé aussi. Il est archi bronzé.

J'écourte la conversation avec son père en le remerciant pour la carte postale que je n'ai jamais eue (alors que j'avais demandé à mon fils de lui en écrire une lors de nos vacances). Puis je ferme la porte.

Je ne quitte plus mon fils. Nous partons au lit, il dormira avec moi, parce que là, c'était pas possible autrement lol !!

J'avais posé une semaine de congés pour la rentrée des classes, donc pendant ce temps-là, j'ai été à 300% avec lui.

Au programme, séance de cinéma (l'Age de Glace), avec pop-corn, Oasis..., repas chez ma mère, repas chez mon père, barbecue, basket, sorties plage, restaurant, trotinette, achat de jouets, confection de gâteaux, pizza, photos au Photomaton...Je l'ai pourri-gâté...Et profité à fond.

2016-08-29 102016-08-30 17

2016-08-31 172016-09-03 20

Je l'ai également fait pleurer un peu car j'avais besoin de lui expliquer certaines choses.

Il me semblait nécessaire de lui avouer mes sentiments et lui dire que 1 mois sans le voir était vraiment trop long, que moi je ne l'avais pas oublié, et que j'aurais aimé qu'il demande à me parler de temps en temps. Car les rares fois (2 au total) où je l'ai eu au téléphone, il ne m'avait parlé que 30s chrono. Je lui ai expliqué qu'il m'avait beaucoup manqué, et que j'avais beaucoup pensé à lui.

Il fallait que je lui dise. Il a 5 ans, il est en âge de comprendre ce genre de sentiment. Et comprendre aussi que ce n'est pas parce qu'on est avec papa, que l'on doit oublier maman. 

Car la semaine où je l'ai eu avec moi en vacances sur la Côte d'Azur, j'ai tout fait pour qu'il continue de penser à son père : photos chaque jour, carte postale, petits souvenirs etc.

Moi, en 1 mois : 2 appels brefs et nada màs.

Ca, c'est fait. 

Nous avons passé une semaine formidable, après ce petit réajustement. Une semaine pleine d'amour, de câlins et de tendres moments de complicité.

Il a vite retrouvé ses repères chez moi. Ca m'a fait un bien fou de le retrouver, le voir surgir dans le salon tout ébouriffé à son réveil, l'entendre m'appeler dans la nuit, le regarder dormir, ressortir ses assiettes Cars et ses petits couverts...Tous ces petits riens qui paraissent sans importance. J'en avais besoin. Un besoin vital même. 

Ouf. J'ai retrouvé mon fils.

 

 

 

 

Posté par wondermamsolo33 à 12:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 août 2016

#55 Biscuit de Savoie

 Combler un manque

 

Oui je comble le manque de mon fils.

J'ai encore une semaine à tenir. C'est vraiment difficile moralement. Même avec la présence de chéri à mes côtés.

Alors quand la sonnette d'alarme retentit, je fais ce que je fais de mieux : de la pâtisserie.

Le Biscuit de Savoie est un gâteau typique en Haute-Savoie, dont la recette m'a été transmise lors d'une mission d'intérim là-bas, pendant mon époque Baroudeuse...

Lointaine époque !

Ce gâteau a la particularité d'être sans beurre, ni lait. Donc un point favorable pour mon régime (-3kg à ce jour).

Niveau dégustation, c'est comme manger un petit bout de nuage. C'est moelleux, fondant, tout léger, léger...

Zéro culpabilité donc ;-)

Voici la photo, il est pas mignon tout plein ???

2016-08-18 11

Allé, voici la recette :

INGRÉDIENTS :
 

⦁ 40 g de farine. 
⦁ 60 g de maïzena. 
⦁ 150 g de sucre en poudre. 
⦁ 4 œufs. 
⦁ 1 zeste de citron. 
⦁ 1 pincée de sucre vanillé. 
⦁ 1 pincée de sel. 



PRÉPARATION :

1. Préchauffez votre four à 180°c. 

2. Séparez les blancs des jaunes. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux et éclairci. 

3. Ajoutez progressivement la farine, la maïzena, le zeste de citron et le sucre vanillé. 

4. Montez les blancs en neige, ajoutez une pincée de sel. 

5. Ajoutez vos blancs au reste de la préparation. 

6. Beurrez et farinez votre moule et incorporez la pâte. 

7. Faites cuire votre gâteau pendant 30 minutes environ. 

8. Laissez refroidir. 

9. Servez ! 

Ultra-simple non ?

Je l'ai emmené au boulot et il a eu un succès monstrueux.

D'ailleurs, je vais le refaire pour mon chéri ce soir...Il faut que je me fasse un peu pardonner de mon humeur noire...

Bon app' !!

Posté par wondermamsolo33 à 09:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2016

#54 1 mois sans mon fils

#troploooong

#jedeprimegrave

anti-deprime-640x343

Ahhh ça faisait longtemps que je n'avais pas publié un article "bad" hein ?

Vous l'attendiez ? Ou pas. Mais le voici !

Pour la petite histoire, le père de mon fils a décidé que cette année notre enfant n'irai pas au centre de loisirs à 15E la journée. Et pour cause, sa famille a acheté un mobil-home (ils sont trop fan des mobil-home !) sur le Bassin, à 60km de chez moi, et vont y rester toutes les vacances. Il a donc décidé que le petit irait passer ses vacances avec les grands-parents au camping.

L'idée est quand même pas trop mal, il va s'éclater, il y aura ses cousins et cousines, ses grands-parents vont le gâter, et puis le camping c'est chouette...Donc OK.

MAIS DU COUP, J'AI REALISE QUE : à part mes 15 jours de vacances en juillet sur la Côte d'Azur, en août je ne verrai pas mon fils pendant 1 mois ! Et ça...c'est nouveau, jamais fait, et j'appréhende. A juste titre...

1e semaine sans mon fils

"wouaaahhh, trop cool je vais profiter de mon chéri nuit et jour et faire un tri d'enfer chez moi, je vais pro-fi-ter !!!"

Oui, j'ai fait du tri (15 sacs de vieilles fringues et jouets de bébé que j'ai laissé sur le trottoir à disposition et qui sont partis !).

Oui aussi, j'ai profité de mon chéri nuit et jour : "trop cool c'est comme si on vivait ensemble"

  • matin : il me mordille l'oreille pour me réveiller -> câlin couette
  • midi : sms, sms, tu me manques, vivement ce soir
  • soir : "on va faire les courses ensemble chouchou ?", préparation du dîner et vaisselle ensemble, câlin couette, dodo enlacés.

2e semaine sans mon fils

"j'aimerai bien avoir mon fils au téléphone, on se fait un resto ?"

3 restos dans la semaine. Thaïlandais, Breton, Tapas. Mon régime n'a pas trop aimé. Mais c'était tellement agréable de manger dehors avec chéri en terrasse sous un  beau soleil...Je me dis aussi que nous profitons de la vie et que ça fait du bien.

Pour mon fils, à force d'harceler mon ex pour entendre la voix de mon bébé (5 ans), je l'ai eu....3 secondes et demie.

Il s'éclate, il fait du vélo, de la piscine, son père lui a appris à nager sans les brassards, à plonger et nager sous l'eau.

Je vois souvent les vidéos de ses exploits sur Facebook. (oui, j'ai mon ex en ami, oui !)

Brève conversation avec mon bébé nounours :

"Maman te manque chéri ?" voix émue limite au bord des larmes

"Non ça va" voix qui a grandit et que je ne reconnais presque plus (genre ça fait 10 ans que je ne l'ai pas entendu)

"Ah bon...ok chéri, amuse-toi bien, sois sage, maman t'aime" voix détachée qui essaie de gérer ses émotions et tout sauf naturelle.

Snif.

Discussion avec son père : "il me manque le petit...c'est long !"

"Ben tu sais où il est, t'as qu'à venir le voir !"

Pffff,  "débile.com". je vais pas me pointer au mobil-home où toute la belle-famille est rassemblée ! Je ne suis pas bête au point de mettre ma main dans un essaim de guêpes !

Bon. je prends mon mal en patience. Enfin j'essaie.

Côté chéri, c'est toujours nuit et jour...

  • Matin : il me mordille l'oreille pour me réveiller -> moi (oeil entrouvert/collé) = "mhhh, bonne journée chouchou...ronflement..." (la grass'mat c'est sacré)
  • Midi : sms, bon app' si tu es à table, merci toi aussi, tu manges quoi ? On sort ce soir ?
  • Soir : sortie, câlin couette...

3e semaine sans mon fils

"Je suis sûre que mon fils m'a oublié, laisse-moi tranquille j'ai mes rèèèèèègles !!!!"

Merci le syndrome pré-menstruel et l'humeur de merde. Et en plus j'en suis consciente !

Mon chéri est encore là nuit et jour...

Il est devenu le maître des programmes TV, lorsque j'arrive du boulot la table est mise, la vaisselle faite. C'est parfait mais...je suis d'une humeur de merde alors rien ne va.

Et là, je me change en vraie connasse. Jugez par vous même. Même moi en me lisant j'ai envie de me jeter du Monsieur Propre dans les yeux !

  • Matin : il me mordille l'oreille pour me réveiller -> moi "MAIS MEEEEEEERDE CA TE DERANGE PAS DE ME REVEILLER ALORS QUE JE DORT ???!!!!"
  • Midi : sms, tu pourrais aller chercher des tomates et des avocats pour faire une salade ce soir ?
  • Soir : la vaisselle attendra demain, tu prends toute la place sur le canapé/dans le lit !!! Non pas ce soir.

Voilà.

Alors OK les hormones, mais je crois que ce n'est pas tout...

  1. Mon fils me manque horriblement 
  2. Je suis persuadée qu'il m'a oubliée
  3. Maintenant il préfère son père alors qu'avant il ne jurait que par MOI sa maman chérie d'amour
  4. Il ne me réclame pas ni ne m'appelle
  5. Il a dû changer je ne vais pas le reconnaître
  6. Il grandit sans moi
  7. Je suis en colère contre ces pensées négatives
  8. Je reporte tout sur mon pauvre chéri qui se sent comme chez lui (grrr, non je me calme il le faut)
  9. Je n'ai plus l'habitude de la vie commune
  10. Après il faudra me plaindre si chéri s'enfuit en courant avec sa limonade...

Ben oui !

Mais 1 mois de mam solo c'est vraiment trop long. 

1 appel en 1 mois c'est pas assez.

1 chéri 24h/24 c'est difficile.

Les 2 une semaine sur 2 c'est bien.

J'appréhende de retrouver mon bébé. J'ai un mauvais pressentiment. Il va me sembler étranger.

C'EST TROP DIFFICIIIIIIIILE !!!

Encore 1 semaine. Je ne vais pas survivre. Je crois que l'arrêt du tabac serait plus simple que cette épreuve.

Posté par wondermamsolo33 à 18:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 août 2016

#53 IMC

Chiffres et objectifs

Voilà en gros la première phase pour mener à bien ce petit régime.

Enfin, "petit" est un faible mot.

"Petit", c'est pour ma collègue qui mesure 1,65m et qui pèse 57 kilos ! Son IMC (Indice de Masse Corporelle) est dans les normes, mais non, ça ne lui va pas. La chieuse de service !

Moi, mon poids de départ est de 71,8kg pour 1m63.

J'ai donc eu envie d'aller voir ce que mon IMC en pense...Mais j'aurai mieux fait d'ouvrir un livre sur le calme et la sérénité !

Parce que là...

Lorsque je vais sur IMC.fr pour faire le calcul, alors que je suis tranquillement chez moi en mode calme et posée dans mon canapé, voici ce que je peux lire : "Attention vous êtes en situation de surpoids. Consultez votre médecin ou un professionnel de la nutrition pour en déterminer les causes. Vous devez perdre du poids."

Je vire au rouge, mon pouls s'accélère, je ne suis plus ni calme ni posée, je bois 2 cafés d'affilée, suivis d'une tisane détox et d'un verre d'eau tiède citronnée.

RHAAAAA !!!

Ca fait FLIPPER ! J'ai l'impression de lire un truc du genre "vous n'avez toujours pas régularisé votre facture de 2014, vous êtes en situation de dette et un huisser viendra prochainement à votre domicile afin de rétablir votre solde". 

Faut pas être cardiaque messieurs-dames de chez IMC.fr ! Franchement, j'aurai préféré un petit rose pastel pour la couleur de la phrase, et tournée différemment ça aurait été bien aussi ! Genre "Selon nos calculs, votre poids est légèrement au-dessus des normes fixées par Karl Lagerfeld. Comme lui, buvez du Coca Light et arrêtez de vous peser après avoir mangé. Belle journée à vous."

Aucune diplomatie...A tout les coups c'est un homme qui a écrit ça. C'est certain même ! J'espère qu'il est pas sur Adopte celui-ci. J'imagine son entrée en matière avec les femmes : "Salut, ça va, ton IMC est à combien ? QUOIIII ton IMC est à 27 !!! Par pitié va vite consulter un médecin !!! Et rappelle-moi quand tu seras repassée dans la norme."

Bref. Je hais les chiffres.

imc

Selon leurs calculs mysogynes (mauvaise foi, OK mais ça fait du bien), mon IMC est à 27, ce qui correspond à la catégorie "Surpoids". Saleté ! Merci hein, je n'avais pas remarqué !

Au vu de ma taille (163cm, oui, oui ça se calcule en cm), voici ma grille :

 

obésité morbide
+ de 106 kg
obésité sévère
93 à 106 kg
obésité modérée
80 à 93 kg
surpoids
66 à 80 kg
corpulence normale
49 à 66 kg
maigreur
44 à 49 kg
famine
- de 44 kg

 

Bon a savoir
  • L'IMC permet de determiner la corpulence d'une personne.
  • L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a défini cet Indice de Masse Corporelle comme le standard pour évaluer les risques liés au surpoids.
Source : IMC.fr

Bon, eh bien au moins, je peux visualiser mes objectifs.

J'en ai mis 3. Pas la peine d'en mettre des tonnes. Je me connais, si j'en mets trop, ça va me décourager. Et comme je ne suis pas du genre marathonienne...Je commence petit. C'est comme quand je vais (j'allais) courir ! Je me fixais 20mn de course, et au bout des 20mn je me disais "allé, encore 10mn", et puis au bout de ces 30mn, j'avais trouvé mon rythme et je finissais par courir 1 heure.

Bon ben là, le régime c'est idem. Je commence par un objectif qui fait pas trop peur( eh oui je suis sensible lol), puis un autre, et puis lorsque j'aurai atteint les 3 et que je vais voir que je rentre dans du 38/40, que les gens me regardent différemment, que je me sens plus en forme et que je regarderai les photos de moi au début, eh bien je continuerai mon programme, naturellement, en vitesse de croisière puisque j'aurai trouvé mon rythme.

Donc voici le plan :

1- Repasser rapido sous le 70 ( 1 semaine et ce sera bon, si, si !)

2- Atteindre le 65 ( 3-4 semaines senviron) pour repasser dans la catégorie "Corpulence normale"

3- Si possible...perdre 10kg. Donc atteindre le 61,8. (mais passer sous la barre des 60 serait la cerise sur le haricot vert !!)

Ben oui mon vocabulaire et mes expressions aussi se mettent au vert ;-) Je me conditionne.

Voilà pour les objectifs, et je suis partie pour les atteindre. Il faut que ça change, et j'ai eu le déclic. Ce n'est pas la 1ere fois que je fais un régime, et j'ai déjà réussi à passer sous la barre des 60Kg à une époque. Donc faisable.

Avant de commencer, une étape primordiale à faire, parce que sans elle on ne visualise rien : se mesurer et se prendre en photo. 

Ahhh ben oui, j'ai pas dit que c'était l'étape la plus facile non plus !

En avant pour les mensurations bras, poitrine, taille, fesses, cuisses et même mollets. Je ne mettrai pas mes chiffres ici, je me contenterai de vous dire combien de cm et à quel endroit en combien de kilos.

Pareil pour les photos : en sous-vêtements, habillée, face, profil, de dos...C'est moche mais c'est nécessaire, et puis ce n'est que temporaire. Le meilleur est à venir !

Voilà qui est fait.

Maintenant, en mode guerrière, munie de mon précieux guide minceur, je passe à l'offensive.

A l'attaque !

 

Posté par wondermamsolo33 à 16:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2016

#52 Ré-équilibrer

Dr Cohen

Bilan et prise de conscience

 

Eh oui, il y a eu la phase "Enjoy" de ma vie avec les rencontres sur le site, les restos à tout-va, les vacances, les apéros, les pâtisseries maison, les Mojitos...

Pour profiter, ça, j'en ai profité ! Heureusement d'ailleurs, car ma vie était un désastre ambulant avant tout ça. Une totale dépression, rappelez-vous de ma "grotte" !

Donc il était tout à fait normal que ma nouvelle soif de vivre se fasse ressentir sur tous les niveaux.

Par "tous les niveaux" j'entends : mes cuisses, mon ventre, mon énorme poitrine (déjà énorme avant mais là encore plus indécente, merci les origines italiennes), mon visage, mon foie...

C'était un peu le no-self-control...Beaucoup même.

De janvier à avril mon frigo n'a quasiment pas hébergé de légumes. A part pour faire mon super crumble chèvre-courgette et quelques fois seulement de petites carottes râpées dont mon fils raffole.

Il faut dire qu'il était bien plus simple et agréable pour moi le soir en rentrant du boulot épuisée, de me faire cuire des pâtes au beurre-crème fraîche-fromage râpé et de les engloutir en 5/5 assise sur le canapé, reniflant dans mon verre de vin blanc-pêche sur l'ennui mortellement présent de ma vie actuelle.

J'avais donc le choix entre un bon gros (et gras) plat de pâtes bien réconfortantes et des petits légumes vapeurs tout mignons, tout verts, et tout...BERK ! (traumatisme de l'adolescence : légume=régime. Merci maman).

2354460831_1

Mais les légumes...Ils ne traînent PAS au fond du placard.

NON.

Les légumes ils ont une durée de vie plutôt courte ! Alors que les pâtes...Vous voyez ce que je veux dire ? Les pâtes, il y en a toujours quelque part dans un coin de la cuisine, traînant sur une étagère. Par contre, ça, on ne peut pas le faire avec les légumes.

Picard is my friend ?

Yes, it is. J'avais dans mon congèl, caché sous les sachets de pommes de terre rissolées, un bol de légumes verts vapeur acheté là-bas justement (qu'est-ce qui m'a pris ???!!!). Temps de cuisson au micro-ondes : 4mn30. Plus court que des pâtes dîtes-donc !!!

Je l'ai gardé 1 an dans mon foutu congèl.

Pendant 1 an, à chaque fois que j'ouvrai les tiroirs du froid pour prendre des glaçons (accompagner le verre de vin blanc), ou une glace, ou des pommes de terre rissolées, le bol de la terreur verte me jetais un regard noir.

Rien à faire, l'envie de légumes ne venait pas. Mais alors, pas du tout !!! 

Dans ces cas-là il faut attendre que le déclic survienne.

En Mars, rappelez-vous (ou pas), je me suis lancée dans la pâtisserie de haut-vol ! J'ai donc découvert les crèmes au beurre, les crèmes mousseline, la chantilly maison, les mousses, les glaçages...Et j'ai goûté à tout Mikeline !!! Dans ma cuisine, question look, je frôlais plus le Conticini que le Michalak ;-). Gras, mais...terriblement booon. Heureusement que le soleil s'est pointé, car avec l'arrivée des "presque" beaux-jours, j'ai fini par sortir de ma cuisine.

Avril, élan de vie, le printemps, avec ses envies de séduction et de reproduction digne des plus grands documentaires animaliers. Début des rencontres sur Adopte, et des restos avec mes prétendants...restos, restos, apéros, restos, cupcake (ah oui, non,  je ne vous ai pas encore raconté ma 2e soirée avec le Guitariste), croissants le matin...La nourriture fut donc particulièrement abondante lors de cette période de...chaleuuuuur ;-) 

Puis juillet. Les vacances, la détente, les bonbons pendant le trajet, les sandwiches sur l'aire de repos, les restos de spécialités, les glaces, les apéros...

Et comme c'est les vacances, on regarde pas, on fonce. Et comme on se dépense dans l'eau ou sur un pédalo on se dit "mais c'est boooon, ça va le faiiiiire"

Petite note : j'avais apporté mes affaires de sport au cas-où...Et OUI je m'en suis servie pour aller courir ! 

1 fois. (mais c'est déjà ça non ?!)

Sauf que.

Sauf que NON, ça ne le fait pas.

A mon retour, mes fringues en taille 40 ne se ferment plus, et celles en taille 42 sont tellement moulantes que je suis obligée de faire des mouvements de gymnaste professionnelle pour les détendre.

L'alarme a donc sonné.

alerte

L'année dernière mon poids a cette époque était de 65.

Là...il est à 71,8Kg. Le drame. La fin du monde. Le désastre le plus total.

La semaine dernière, en venant récupérer mon fils, mon ex me demande même quand est-ce que je compte reperdre du poids, parce que mes bras sont plus gros que les siens. WOUAW.

C'est magnifique.

Je profite de cet article aussi pour vous dire que j'ai un chéri...merci Adopte !

Chuuut, je vous dirai tout une autre fois, parce que là, c'est pas la priorité !!!

N'empêche que mon chéri, il m'aime avec mes formes. Il m'a choisie avec après tout..Et il ne m'a jamais fait de remarque désobligeante sur mon poids. Il est mimi le mien ;-)

Donc, j'ai annoncé à chéri que je me mettais au régime.

Pas un régime farfelu à base de soupe ou d'ananas merdiques. Non, celui du Dr Cohen, basé sur l'équilibre alimentaire. Pile poil ce qu'il me faut !

Il a souri, puis il m'a dit qu'il comprenait, et qu'il était content parce que j'allais être encore pluuuus beeeeelle ! LOVE (gnagnagna).

Donc voilà, depuis dimanche, c'est régime. J'ai enfin mangé ce bol de légumes verts qui traînait au fond du congèl (et c'était bien dégeu lol)

Là, j'attends que chéri débauche pour aller faire quelques courses ensemble chez Picard ;-)

La suite de mon programme minceur très vite.

A + les beautés !

102247976

 

 

 

 

 

 

Posté par wondermamsolo33 à 18:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 juillet 2016

#51 Retour de vacances

Miss Côte d'Azur

 

Coucou la blogosphère !

Me voici fraîchement revenue de vacances plus que méritées. Mes premières VRAIES vacances depuis...depuis...ben je sais plus en fait tellement ça date !

Disons que lorsque j'étais avec le père de mon fils, on partait tous les ans, certes, mais...

  1. en Bretagne (j'adore la Bretagne ceci-dit),
  2. dans un mobil-home (sympa aussi),
  3. ...avec les beaux-parents ET l'arrière-grand-mère (c'est là que débute le cauchemar).

Du coup, les vacances n'étaient plus des moments de détente. 6 personnes dans un mobil-home pour 4. Les vacances étaient de perpétuelles collisions entre la belle-mère et moi, sa cuisine et la mienne, sa vision de l'éducation et la mienne, sans oublier les petites manies de l'arrière grand-mère qui râle si l'on n'est pas à table à 19h. 

Ah, j'oubliais aussi le beau-père et sa présence constante au bar du camping et ses cendriers pleins qui trônaient dans les toilettes...Un bonheur sans fin.

Dès qu'on avait envie de visiter un lieu quelconque, ils venaient avec nous. Partout ils étaient là. Jamais nous ne nous sommes retrouvés que tous les 3. Pour renouer les liens y a pas pire !

En bref, des vrais bons souvenirs...(IRONIE ++++)

Quant à l'année dernière, tout fraîchement séparée (merci la Bretagne lol), je venais d'emménager dans mon appartement, donc, caution, factures, ouvertures et régularisations de compteurs...

Donc fauchée comme les blés !

Avec mon titou nous avions juste fait les itinérants en partant la journée par-ci par-là. Plages, zoo, cinéma...C'était sympa aussi, mais ça manquait de distance.

Par contre, cette année, j'avais prévu de vraies vacances. Celles qu'on prépare, celles qui nous tarde, celles qui nous font zapper les soldes pour pouvoir garder de l'argent de côté. 

J'ai de la famille sur la Côte d'Azur, ça fait 5 ans que je ne les ai pas vu, et dans ma tête ça a fait TILT ! Un pied à terre pour dormir, du soleil, un joli coin de France, la Méditerranée, de la famille que j'apprécie, c'est ce qu'il nous faut avec mon fils !

Dès le mois de janvier, pour les voeux, je préviens mon cousin et sa mère (c'est un vieux garçon) que cet été je serai chez eux en juillet avec le petit. C'est ma bonne résolution. Mon objectif bonheur de l'année.

Ils accueillent la nouvelle avec un énorme enthousiasme, et ça me conforte dans mon choix : on sera bien là-bas. Côte d'Azur nous voilà !!!

Autant l'année dernière je ne me suis pas étalée sur mes projets vacances, autant cette année, dès le mois de mars je fanfaronais à tout va que cet été je partais sur "la Côte". 

"Ouuuaiiis, cet été je pars avec mon fils sur la Côôôôte...Ouiii, la Côte d'Azuur, vers Grasse quuuuoi...J'ai de la famille qui vit là-bas...Ouuuais je sais j'ai de la channnnce..." 

Oui en mode pétasse qui se la pète. Tout à fait ! Mais il fallait bien que je puisse rivaliser avec les friqués qui partent aux Canaries, ou dans leur maison de vacances au Ferret ;-). Pour une fois que ça m'arrive !!

Bref, en discutant vacances avec ma mère vers le mois de février(mois où l'on pose les congés), on s'aperçoit que notre projet est le même, mais à des moments différents. Moi j'avais prévu d'y aller en juillet, et elle en juin. D'un commun accord, elle change ses dates de congés et nous partirons ensemble !

Je m'entends très bien avec ma mère, et il faut dire aussi que sa voiture est plus fiable que ma vieille cacahuète de 106 pour faire 800km. Ce sera plus sûr pour tout le monde...

Quoi ?!

Pourquoi vous me regardez comme ça ? Ben oui, oui, oui, j'avais prévu de faire 800km sans la clim en plein mois de juillet avec mon fils dans la 106 et alors ?

N'est pas baroudeuse qui veut mesdames ;-) !!!

Juste pour l'anecdote : en 2007, j'ai réalisé le trajet Bordeaux-Chamonix avec ma 205 toute pourrie (presque 1000 km), et je suis même allée jusqu'en Italie avec, via le tunnel du Mont-Blanc ! (Vive les voies pour véhicules lents !) A l'époque, mon père m'avait qualifiée de malade, et de nombreux amis m'avaient proposé de me suivre en voiture au cas-où il m'arriverait quelque chose. Eh bien, résultat des courses, je l'ai fait. Et j'en suis super fière ! D'où aujourd'hui le surnom de Baroudeuse qui me suit partout.

Fin de l'anecdote...

Revenons à la Côte d'Azur (oui je m'éparpille toujours autant, ça ne s'arrange pas avec le temps !).

Au fil des mois, ma tante a décidé elle aussi de se joindre à nous. L'équipe était formée. La squadra italiana comme on s'appelle. A nous trois, les gènes italiennes-pied-noir de la famille sont réunies. 

Ma mère, ma tante et moi formons une équipe de choc. Nous passons toujours de super moments ensemble, chacune de nous est complémentaire et l'idée de passer les vacances avec elles et mon fils m'a vraiment plu. C'est toujours mieux d'être à plusieurs, et puis les frais seront partagés, et je vois déjà les fous rires se profiler à l'horizon !

Ma mère, avec son sens de l'économie et de l'organisation s'est chargée de répartir les frais équitablement et de décider de l'heure précise du départ.

Ma tante et moi, nous nous sommes contentées d'acquiescer devant les qualités organisationnelles de la mamma. Il faut dire que ma tante et moi sommes un peu les "parias" de la famille. Les bohèmes, celles qui ne font jamais rien comme les autres. Celles qui galèrent, celle qui profitent de la vie, celles qui ne se prennent pas le chou pour un oui ou pour un non. 

Souvent ma mère me dit avec un poil de jalousie à peine caché que je ressemble davantage à ma tante qu'à elle. La pauvre petit mère :-)

Eh oui, je n'ai pas son caractère "carré", ça, c'est sûr lol. Et bizarrement, ma cousine (la fille de ma tante donc) ressemble davantage à ma mère.  

On nous aurait échangées ???!!! Lol, pas possible, on a 8 ans d'écart ;-) Les lois de la génétique que voulez-vous !

Encore éparpillée...c'est dingue...

LES VACANCES

Elles ont néanmoins failli être annulées au vu de l'attentat de Nice. Bon sang quelle horreur. Rien que d'y penser ça me glace le sang.

Nous partons malgré tout direction Pegomas : 12h.

Vu la longueur du texte, je suis obligée de résumer un peu maintenant grrr...

J'ai conduit, sous un beau soleil, et sous le contrôle de ma mère qui regardait l'aiguille du compteur avec anxiété, moi qui suis surnommée Schumi...

Plusieurs fois rappelée à l'ordre...RALENTIS ! JULIE, LA VITESSE EST LIMITEE A 130 !!!

Mon fils a été exemplaire ! Parmis les 3 latines il a bien rigolé et a profité de tout le trajet sans chouiner et sans dormir. Mon fils va devenir un baroudeur comme sa mère !!!! Youhouuu !!! 

Pour la suite des vacances, tout était magique. On a été super bien accueillis, resto tous les jours, playa, jeux, activités en tout genre, pédalo, Gorges du Verdon, balade à Cannes, dégustation des spécialités locales...

Allé, j'arrête de blablater et je vous mets quelques photos 

Anchoïade Niçoise

2016-07-18 13

 

L'anchoïade est une sauce à base d'anchois et d'huile et autres, placée dans un récipient en terre chauffé par une petite bougie sur le socle. C'est délicieux cette sauce chaude avec la fraîcheur des crudités ! Juste un peu trop salé...

Spécialités niçoises (dont la Panisse !!! Ma préférée), beignets de fleur de courgette, farcis niçois...

2016-07-18 13

 

La Panisse est une spécialité niçoise frite, réalisée avec de la farine de pois chiches et de l'huile d'olive. J'ai tout ce qu'il faut pour en faire chez moi, donc bientôt je publierai la recette avec photos à l'appui. J'ai hâte de retrouver ce goût de vacances  avec un petit verre de rosé bien frais :-)

 

 

Visite d'EZE, classé dans les plus belles villes de France...

...et je comprends bien pourquoi (LOVE EZE +++)

2016-07-19 17

 

Ginger Candy...pour la fan de gingembre que je suis ! (17E le cocktail !! oupssss !!!)

2016-07-19 18

2016-07-19 17

 

Nous en avons profité pour nous arrêter boire un cocktail hors de prix au Château 5* d'Eze qui surplombe la Méditerranée. Réellement, je me suis crue au Paradis, c'est juste à couper le souffle.

Monaco, le Rocher de la fortune...

2016-07-19 15

 

A voir par curiosité, mais sans grand réel intérêt. En plus il est vraiment impossible de se garer et très compliqué de circuler sans se perdre. 

Pédalo dans les Gorges du Verdon

(un peu de sport ne fait pas de mal avec tous ces excès !)

2016-07-31 14

2016-07-31 14

 

Eh oui c'est moiiii !! En train d'admirer la vue des gigantesques montagnes qui m'entourent. En pleine béatitude. A tel point que mes seins en sont tombés ! Si, si mdr !!

2016-07-31 14

 

Dégustation de la fameuse Socca Niçoise chez THE spécialiste : Pipo

2016-07-21 11

2016-07-21 11

 

La Socca est également faite à base de farine de pois chiches, mais elle est cuite dans un grand four à bois. Assaisonnée avec du poivre...C'est tellement bon...

JE VEUX Y RETOURNER !!!!

Visite du marché de Nice

Achat d'un chapeau pour faire ma Madame-sur-la-Côte-d'Azur

2016-07-21 12

 

Ce jour-là, pour accéder au marché, il a fallu passer par la très très triste Promenade des Anglais. 

Jonchée de fleurs, de banderoles de soutien...Il est difficile de regarder ce lieu sans être envahi par les larmes...

Mais malgré tout, j'ai pu apercevoir des joggueuses qui y faisaient leur sport tranquillou. Perso, je n'aurai pas pu, mais bon.

La suite.

Soirée au célèbre Café Pam-Pam de Juan-Les-Pins

Thème du Brésil (danseur muy caliiiiente !)

2016-07-20 00

 

Leurs glaces sont juste divines, avec plein de coulis à l'intérieur, et des gros morceaux de fruits exotiques, le tout surmonté de chantilly maison. MIAM !!!

Les rues de Juan-Les-Pins sont bordées de voitures de luxe. Mon titou s'est régalé les yeux, et a même eu droit à une démonstration d'ouverture de cabriolet par un voiturier ;-)

Il a aussi beaucoup apprécié les danseuses brésiliennes lol...Il grandit celui-ci ! Je vais devoir être vigilante !

Voilà, vous savez le principal sur mon périple. J'ai vraiment beaucoup apprécié ces vacances, qui m'ont permis de me ressourcer et de déconnecter complètement du métro-boulot-dodo. 

J'ai pris ma dose de soleil, de mer, de calories aussi...De famille, de loisirs...

Je n'ai qu'une envie, repartir.

Pas forcément là-bas, mais juste repartir. Loin. Pour 1 semaine.

A l'heure où je vous écrit, on est dimanche et je reprends le boulot demain matin. Une certaine nostalgie m'envahit forcément. Normal !

Je suis déjà en train de regarder de jolies destinations pour mon loulou et moi en décembre.

La Baroudeuse est de retour ;-)

Posté par wondermamsolo33 à 19:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,